Culture : des intermittents occupent le théâtre de l’Odéon pour sauver leurs métiers

VOLTAGE
Le secteur de la culture est impacté par la crise sanitaire depuis début mars 2020.
Crédit: AFP/Martin Bureau

5 mars 2021 à 9h45 par Mikaël Livret

Des intermittents du spectacle ont investi le théâtre de l'Odéon dans le Ve arrondissement de Paris, jeudi 4 mars dans la soirée. Ils réclament des négociations sur les conditions de réouverture des lieux culturels.

Gouvernement disqualifié - culture sacrifiée ! Une cinquantaine de personnes occupent depuis jeudi soir le théâtre de l’Odéon, dans le Ve arrondissement à Paris. Elles réclament la prolongation de « l’année blanche » pour les intermittents, et des négociations sur les conditions de réouverture des lieux culturels. Le monde de la culture qui a manifesté, hier à Paris, de Madeleine à République pour défendre les professionnels du secteur. Les théâtres, cinémas et autres musés subissent les restrictions sanitaires depuis un an maintenant.

« Nous sommes là pour peser sur ces négociations »

« Cette date a été choisie parce que c'est la date anniversaire des premières restrictions dans le milieu de la culture, et parce que demain (vendredi NDLR) s'ouvrent les premières discussions autour du rapport Gauron, commandé par le ministère sur l'année blanche des intermittents », explique au Parisien Clément, musicien et membre de la CGT. L'année blanche, soit la prolongation des droits d'indemnisation, aujourd'hui accordée jusqu'en août 2021 et que les manifestants voudraient voir allongée d'un an. « Nous sommes là pour peser sur ces négociations », ajoute-t-il dans le quotidien.

I