Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Deux suspects écroués après le meurtre à caractère antisémite de Mireille Knoll

27 mars 2018 à 10h17 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Après la mort de Mireille Knoll vendredi, dans le 11ème arr poignardée et brulée dans son appartement du 11e arrondissement, deux suspects ont été mis en examen.

Elle avait survécu à la Shoah. Mais c’est bien en plein Paris, dans son propre appartement que Mireille Knoll a succombé à la haine. Le caractère antisémite de son meurtre a été retenu par le parquet de Paris. Dans ce dossier, deux suspects ont été mis en examen et écroué pour meurtre .

Mireille Knoll, 85 ans, avait été retrouvée sauvagement poignardée dans son appartement incendié, vendredi 23 mars dernier. Plusieurs départs de feux avaient alors été relevé par les enquêteurs et, selon les témoignages, un homme avait déjà proféré des menaces de mort à son encontre.

Une marche blanche se tiendra mercredi soir à Paris

Depuis le drame, les réactions sont nombreuses. Dans la communauté juive, l’émotion est forte. Une marche blanche se tiendra mercredi soir à Paris à l’initiative du CRIF. Cette marche démarrera à 18h30 place de la Nation pour s’acheter avenue Philippe Auguste (11e arr) où résidait la victime.

Une affaire qui n’est pas sans rappeler l’assassinat en avril 2017 de Sarah Halimi. Une femme de confession juive orthodoxe de 65 ans qui avait été tuée à Paris par son voisin. Aux cris d’« Allah Akbar », et de versets du Coran, le jeune homme l’avait alors rouée de coups sur le balcon, avant de la jeter dans le vide.