Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Essonne : la rave-party illégale a réuni près de 2000 fêtards

21 septembre 2020 à 14h41 Par Maud Tambellini
Crédit photo : imprim écran Twitter @Ville deVigneux

Sans aucune autorisation, en pleine épidémie de Covid-19, la commune de Vigneux-sur-Seine a vu débarquer près de 2000 fêtards samedi soir. Et la jauge aurait même pu grimper sans l’intervention des autorités.

L’élu de Vigneux-sur-Seine reste encore éberlué du niveau d’organisation de cette rave-party, totalement passée sous les radars des autorités. Lorsque Thomas Chazal, maire LR de la commune est appelé vers minuit samedi soir, il découvre un « chapiteau immense, des food-trucks, des toilettes mobiles », comme il l’a confié au Parisien.

La rave-party s’est tenue sur un terrain entre l’écluse de la Seine et la gare de Vigneux-sur-Seine. Près de 2 000 personnes ont fait la fête jusqu’aux premières heures de l’aube. Thomas Chazal parle notamment d’au moins 500 courses VTC dans la soirée en Essonne.

La police, appelée en renfort, n’a pu que juguler le nombre de fêtards présents sur le site, en barrant l’entrée à la rave-party. Le trafic des trains a proximité a aussi été coupé aux premières heures dimanche matin, car des personnes sous l’emprise de drogue et d’alcool étaient sur les voies.

L’instigateur de la soirée a été identifié et entendu par la police. Pour l’heure, on ne sait pas encore s’il est poursuivi. Mais au vu de la crise sanitaire, un délit de « mise en danger d’autrui » pourrait être retenu.