Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Essonne : le bidonville de Vigneux n’a finalement pas été évacué

06 mars 2019 à 11h00 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

Le campement, installé sur «l’Ile Brune », devait être démantelé ce mercredi matin par les forces de l’ordre. 180 personnes y vivent.

Faux départ. La mairie de Vigneux-sur-Seine (Essonne) avait pris cette décision la semaine dernière, évoquant des risques d’inondations, d'incendies et d’intoxication au monoxyde de carbone. 

Le bidonville où vivent 180 personnes était donc voué à être détruit ce mercredi matin. Les forces de l’ordre devaient ainsi intervenir vers 8 heures dans ce campement de fortune installé depuis un an entre la voie ferrée et le fleuve, sur un terrain qui appartient au Port Autonome de Paris.

Sauf que personnes n’est venu. « Notre requête en référé a été prise en compte par le tribunal administratif de Versailles, qui nous convoque cet après-midi à 14 heures », précise au journal Le Parisien Julie Ozenne, membre du collectif Accueil civique culturel économique et social (ACCES)

Un répit pour les familles sur place qui logent dans habitation faite de bric et de bric, des roms pour la plupart, et des enfants. Environ 68 dont 9 seraient scolarisés, de la maternelle au collège, selon les associations.