Exode : les habitants de l’Île-de-France fuient le reconfinement

VOLTAGE
La SNCF s'attend à une forte affluence ce vendredi 19 mars.
Crédit: SNCF

19 mars 2021 à 7h21 par Mikaël Livret

Dès l'annonce de Jean Castex, les sites de la SNCF et d'Air France ont, par exemple, été pris d'assaut. Les prix se sont envolés.

La ruée vers l’Ouest. Dès les annonces du troisième confinement de l’Île-de-France jeudi soir, les trains en direction de la Bretagne, du Pays basque et du Sud Est affichaient complets sur le site de la SNCF.

Les prix se sont littéralement envolés

Les Franciliens, comme lors des deux premiers confinements cherchent à se mettre au vert dans les zones encore épargnées par la troisème vague du virus. Face à l’affluence, le groupe ferroviaire a tout de même décidé de renforcer ses équipes dans les gares, selon nos confrères de RTL, notamment à la gare Montparnasse.

Par exemple, un trajet depuis la gare Montparnasse vers Bordeaux était affiché vendredi matin à 111€. 207 euros vers Montpellier !

Les prix de certains vols Air France, en direction de la Corse par exemple, se sont aussi envolés. Plus de 700€ l’aller simple depuis Paris.

I