Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Flics ripoux : la CSI 93 va être partiellement dissoute

01 juillet 2020 à 13h11 Par Maud Tambellini
La CSI 93 dans les rues de Saint-Ouen en avril
Crédit photo : Ludovic MARIN / AFP

La compagnie policière est actuellement visée par une quinzaine d’enquêtes préliminaires concernant des soupçons de vols, de violences, de falsifications de PV et même de trafic de stupéfiants. Elle va être partiellement dissoute.

Un tel scandale de flics ripoux ; c’est du jamais vu en Seine-Saint-Denis. La CSI 93 va être partiellement dissoute. C’est ce qu’indiquait hier soir l’AFP. De sources concordantes, le préfet de police de Paris a demandé à la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne de proposer une réorganisation des CSI sur Paris et la petite couronne.

Il faut dire que cette CSI 93 est visée par une quinzaine d’enquêtes préliminaires concernant des soupçons de vols, de violences, de falsifications de PV et même de trafic de stupéfiants. Six policiers de la compagnie ont été placés en garde à vue lundi dans les locaux de l’IGPN.

Un autre membre de la CSI sera lui jugé le 5 novembre prochain devant le tribunal correctionnel de Bobigny. Il est accusé d’avoir violemment frappé un dealer à Saint-Ouen en 2019 puis d’avoir ensuite arrangé le PV d’arrestation.