Info locale

Gilets Jaunes : un tiers des plaintes contre des policiers classées sans suite

08 novembre 2019 à 10h12 Par Mikaël Livret
212 plaintes ont été déposées depuis le début du mouvement auprès de l'IGPN
Crédit photo : Common Wikimédia

L'IGPN, la police des polices a bouclé 146 enquêtes sur les 212 qui lui ont été confiées par le parquet de Paris.

Il y a 54 procédures qui ont été classées sans suite. Cela représente un tiers des enquêtes terminées pour des affaires de violences policières présumées. Depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes il a presqu’un an, le parquet de Paris a vu le nombrer de plainte exploser pour des violences policières présumées. Les mobilisations dans la capitale ont souvent dégénéré en heurts avec les forces de l’ordre, occasionnant parfois de graves blessures chez les manifestants.

Selon un communiqué du procureur de Paris Rémi Heitz, 212 enquêtes au total ont été confiées à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices. Au total, 72 affaires sont encore en cours d’analyse au parquet.

Dans deux cas, le parquet a estimé, après analyse, que les faits « justifiaient » un renvoi en correctionnelle. Deux policiers, accusés davoir jeté un pavé et giflé un manifestant lors dun rassemblement le 1er mai, à Paris, seront jugés avant la fin de lannée.