Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Grandpuits : les salariés bloquent les expéditions de carburant

13 octobre 2020 à 14h08 Par Bertrand Loppin
La raffinerie de Grandpuits en Seine-et-Marne.
Crédit photo : Commons Wilimeia

Alors que la raffinerie de Grandpuits cessera son activité en 2023, les salariés s’interrogent sur leur avenir. Ils craignent des suppressions d‘emploi. ils ont décidé de bloquer les expéditions de carburant.

Depuis ce matin, les expéditions de carburants sont perturbées à la raffinerie Total de Grandpuits en Seine-et-Marne. Un barrage de fortune constitué de palettes en bois a été installé pour bloquer l‘entrée de la raffinerie. Ainsi, selon, la CGT, 270 camions n’ont pas pu récupérer leur chargement. De son côté, Total déclare que les approvisionnements de son réseau de stations service et de ses clients continueront d‘être assurés. 

Depuis lundi, une grève a été votée par une assemblée générale qui a rassemblé plus de 200 salariés. Ces derniers protestent contre le projet de reconversion du site. Total a annoncé en septembre que le raffinage à Grandpuits cessera fin 2023. Il doit laisser place à un projet de reconversion centré sur la production de biocarburants et de bioplastiques, et à l'exploitation de deux centrales solaires photovoltaïques, La CGT craint la suppression de 700 emplois directs et indirects. Elle demande à la direction des engagements pour préserver l’emploi. Total affirme que cette reconversion n’entraînera aucun licenciement mais des départs à la retraite anticipée et des mobilités internes vers d'autres sites.