Info locale

Grève SNCF/RATP : des réductions pour se déplacer autrement

28 novembre 2019 à 14h22 Par Virgil Bauchaud
Le vélo, peut-être une option pour faire face à la grève du 5 décembre.
Crédit photo : Wikipédia - Vivepat

Trottinette, covoiturage, VTC… Le mois de décembre ne sera pas celui du train en raison de la grève contre la réforme des retraites. La RATP dévoile des offres pour essayer de se déplacer autrement, sans trop mettre son compte en banque dans le rouge.

La galère approche pour les usagers de la SNCF et de la RATP. À tout juste une semaine ce jeudi du début de la grève illimitée du 5 décembre, les premières tendances laissent à entendre que le trafic des RER, Transilien, métros, bus et tramways sera très perturbé voire même inexistant. Face à un possible manque de transports en commun, la RATP a dévoilé la liste d’une trentaine d’entreprises qui mettent en place des offres, censées permettre aux Franciliens de se déplacer pendant le mouvement social contre la réforme des retraites.

Première option, le covoiturage. Les site Klaxit et Blablalines vont offrir les trajets aux passagers (attention, il faut passer par l’application Vianavigo). Les conducteurs seront eux crédités, respectivement à hauteur de 4 et 3 euros par passager.

Si vous souhaitez prendre une voiture en auto-partage ou en libre-service, il faudra vous rendre sur Free2Move, ShareNow, Getaround, Communauto ou Ubeeqo pour ne pas payer plein pot.

Côté VTC et taxis, des réductions sont à valoir durant la grève sur les plateformes Kapten, Marcel, Heetch, Supershuttle, taxi-motos Felix et Tako. Attention, certaines réductions ne sont valables que pour les nouveaux clients.

Autre mode de déplacement, le vélo ! Les nouveaux abonnés Vélib peuvent avoir un mois gratuit. Jump offre lui les frais de dévérouillage deux fois par jour. Et si vous vous déplacez entre Bourg-la-Reine et St-Rémy-lès-Chevreuse, le service de vélos électriques Zoov offre deux fois 15 minutes aux particuliers.

Il sera aussi possible de payer son parking moins cher via ZenPark, OnePark ou Ector. Enfin, d’autres offres sont proposées sur des scooters et trotinettes en libre service et détaillées sur le site de la RATP. Avec à chaque fois des conditions pour en bénéficier. Bref en décembre pour se déplacer, il faudra s’organiser !