Harry et Meghan : leurs confidences télévisées secouent le Royaume-Uni

VOLTAGE
L'interview de Harry et Meghan par l'animatrice vedette Oprah Winfrey a tenu toutes ses promesses, e
Crédit: @Oprah

8 mars 2021 à 15h15 par Iris Mazzacurati

C'est le principe de l'émission, le prince Harry et Meghan Markle ont tout dit à l'animatrice vedette américaine Oprah Winfrey, dimanche 7 mars. Et même un peu plus.

Un an après la mise en retrait choc du couple et de son départ pour la Californie, ces confessions, recueillies par la star de la télévision Oprah Winfrey, dressent un portrait sombre de la monarchie britannique, cible d'un tir nourri d'accusations, de l'insensibilité au racisme.



Pour les médias britanniques, la guerre est déclarée entre le duc et la duchesse de Sussex et le reste de la famille royale. C'est "pire" que ce à quoi s'attendait la famille royale, estime le Times, qui comme le reste des médias, en fait ses choux gras ce lundi 8 mars.

A commencer par les inquiétudes qu’avaient pu susciter chez les membres de l’institution royale, la couleur de la peau du petit Archie, le premier enfant du couple, avant sa naissance. « J'étais sous le choc », a confirmé le prince Harry.

Par ailleurs, ne recevant pas de titre princier, Archie n’aurait le droit à aucune protection. « L'idée que notre fils ne soit pas protégé, et l'idée qu'il soit le premier membre de couleur dans cette famille, qui n'ait pas les mêmes droits que d'autres petits-enfants» a terriblement meurtri Harry et Meghan a-t-elle expliqué.

Un manque de soutien de la famille royale et une pression des tabloïds qui poussent la future mère à avoir des pensées suicidaires : « Je ne voulais tout simplement plus être en vie. » Sauf que là encore, lorsqu’elle se tourne vers les institutions pour obtenir de l’aide, on lui refuse, mettant en avant la préservation de l’image de la Couronne.

Le couple princier est aussi revenu sur les tensions entre Meghan Markle et sa belle-sœur Kate Middleton. Cette dernière aurait fait une remarque sur les robes des demoiselles d’honneur juste avant le mariage de Harry et Meghan, ce qui aurait fait pleurer cette dernière et « marquer un point de rupture », même si, depuis, les deux femmes se seraient réconciliées.

Enfin, pêle-mêle, les spectateurs ont aussi appris que Meghan et Harry avaient célébré un mariage secret, en toute intimité, 3 jours avant la cérémonie officielle ; qu’ils attendaient désormais une petite fille et que le prince Harry avait était très déçu par son père, le prince Charles qui avait « cessé de répondre à (ses) appels téléphoniques » lors des négociations de leur départ de la famille royale. Et d’ajouter : « Je me sens vraiment déçu. (...) Je l'aimerai toujours mais beaucoup de mal a été fait et essayer de réparer cette relation sera l'une de mes priorités. »

Toutes ces confidences ont eu l'effet d'une bombe au Royaume-Uni. En attendant une réaction de la famille royale (qui n’arrivera pas), Meghan et Harry poursuivent leurs aventures outre-Atlantique où les contrats à plusieurs millions de dollars qu’ils ont signé avec Spotify et Netflix, leur permet de voir l’avenir plus sereinement.





(Avec AFP)

I