Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Hauts-de-Seine : une cagnotte lancée pour payer la caution de Patrick Balkany

06 novembre 2019 à 11h07 Par Mikaël Livret
L'élu de Levallois-Perret doit réunir 500.000 euros pour payer sa caution et espérer sortir de prison.
Crédit photo : Pixabay

Le soutien de certains habitants de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) n’a pas de prix pour le couple Balkany. La preuve.

« On a plus un rond ». Les mots de Patrick Balkany lors de sa dernière audience face à la justice ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd. Condamné à quatre ans et cinq ans de prison pour fraude fiscale et blanchiment aggravé, Patrick Balkany attend une éventuelle remise en liberté. Le tribunal se prononcera le 13 novembre.

Quand bien même il se prononcerait en faveur de l’élu francilien, cette libération conditionnelle serait assortie d’une caution de 500 000 euros. «On n'a plus un rond. Je crains que, malgré la brillante plaidoirie de mon avocat, je sois obligé de rester au trou, car je ne vois pas comment réunir cet argent», avait déclaré Patrick Balkany.

C’était sans compter sur certains habitants de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), encore fidèle au couple de maire. Trois d'entre eux ont déposé lundi, en préfecture des Hauts-de-Seine, les statuts pour la création d'une association en soutien à Patrick Balkany (ASPB). L'objectif est de centraliser les dons sur un seul et même compte bancaire pour régler, ensuite, le montant de sa caution, et lui permettre de sortir de prison.