Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Humiliée par l’entreprise pour laquelle elle avait postulé, une jeune femme répond de la meilleure des manières

05 octobre 2019 à 16h45 Par Mélanie Hroorakvit
Emily Clow a été humiliée sur Instagram par un employeur potentiel.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram @clowd_nine

À cause d’une photo en maillot de bain qu’elle avait publié sur son compte Instagram, Emily Clow a été humiliée sur les réseaux sociaux par un employeur potentiel.

Voilà une mésaventure qu’elle ne risque pas d’oublier de si tôt. Emily Clow, une américaine originaire d’Austin (Texas) a été humiliée sur les réseaux sociaux par un employeur potentiel. En cause ? Une photo en maillot de bain publiée sur son compte Instagram. Après avoir postulé pour un stage en marketing au sein de l’agence Kickass Masterminds, la jeune femme de 24 ans a eu la mauvaise surprise de découvrir un de ses clichés personnels, relayé sur la story Instagram de cette même boîte. La firme a pris le soin de couper son visage, on n’aperçoit donc seulement son corps vêtu d’un trikini rouge, accompagné du texte suivant : Message d’intérêt général (parce que certains d'entre vous le regarde) : ne partagez pas vos réseaux sociaux avec un employeur potentiel si ce type de contenu y figure. Je recherche un professionnel du marketing, pas un model en bikini. Continuez à montrer une mauvaise image de vous et faites ce que vous voulez en privé. Mais cela ne vous aidera pas à trouver un emploi”, écrit par un(e) représentant(e) de Kickass Masterminds.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par emily clow (@clowd_nine) le

Emily Clow décide de répondre sur Twitter

Après avoir vu la story Instagram dans laquelle elle figure, l'instagrameuse, scandalisée, a répondu sur Twitter en s’adressant directement à la société : “@kickassmasterminds, il est inapproprié et peu professionnel de faire honte à un candidat via les réseaux sociaux.” Ni une ni deux, elle a ensuite partagé son histoire sur le même réseau social. “Une entreprise m'a traitée comme un objet aujourd'hui à cause d'une photo de moi en bikini. Ils ont prétendu que cela faisait de moi une personne ‘non professionnelle’. Ils ont fait une capture d’écran de la photo, l’ont postée sur leur story Instagram et m’ont critiquée. Je suis encore déconcertée que la société m'ait traité de cette manière.” peut-on lire sur son compte. Largement partagé, son post a été liké pas moins de 5100 fois.

Suite à cet incident, Kickass Masterminds a supprimé son site internet, son compte Twitter et son compte Instagram est rapidement passé en mode privé. Emily Clow a, quant à elle, reçu le soutien de nombreuses personnes dont des professionnels lui proposant un emploi... Une histoire qui finit donc plutôt bien !