Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Il tente d’enlever une adolescente en plein Paris

01 décembre 2017 à 09h46 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Un homme a été interpellé jeudi dans le 15e arrondissement de Paris après avoir tenté d’enlever une lycéenne. Il l’a percuté avec sa camionnette mais l’adolescente a résisté et a pu se réfugier dans un café.

Elle ne s’est pas laissé faire. La jeune fille de 15 ans a réussi à prendre la fuite, dans le 15e arrondissement. Les faits ont eu lieu ce jeudi, à 8 heures du matin. Le conducteur, 53 ans, est repéré à bord d’une Citroën de type Berlingot de couleur noire. Au même moment, un message sur les ondes police fait état d’un délit de fuite, suite à un kidnapping, avec le signalement d’un véhicule identique.

Connu pour des viols et des braquages

Les policiers qui sont sur radio se mettent à ses trousses, le stoppent boulevard de Port-Royal et le contrôlent. L’homme «qui paraît inquiet» et «évite leur regard» dégage une «odeur s’apparentant à l’odeur de cannabis».

Les policiers le soumettent au test de dépistage stupéfiants, lequel se révèle positif. L’automobiliste est alors interpellé, ramené au commissariat et placé en garde à vue. Les policiers le confondent avec l'homme qui a tenté d’enlever ce même jeudi matin une lycéenne de 15 ans rue Labrouste (15e arr), en la percutant avec son véhicule. La jeune fille, blessée, qui a résisté et a pris la fuite à pied, a trouvé refuge dans un café d’où le gérant a appelé la police.

Le kidnappeur présumé a été identifié par sa victime

La patrouille du commissariat du 14e arrondissement a donc eu du flair. En arrêtant peu après, à Montparnasse, cet homme qui circulait en camionnette à vive allure en infraction sur la voie réservée aux bus, ils ont mis la main sur un présumé kidnappeur au casier judiciaire long comme le bras.

Le kidnappeur présumé a été identifié par sa victime. Déjà mis en cause dans des affaires de viols et de braquages notamment, il travaille dans une association de transport de personnes handicapées. Sa garde à vue était prolongée ce jeudi soir.