Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Île-de-France : l’ambiance des transports en commun devient pesante pour les Franciliennes

07 avril 2021 à 10h25 Par Mikaël Livret
Avec la réduction de l'offre de transports et la baisse de la fréquence des trains, le sentiment d'insécurité grandit chez les Franciliennes.
Crédit photo : CCO

À cause des nouvelles mesures de restrictions sanitaires et de la fermeture des écoles, la SNCF a réduit le trafic sur son réseau. De quoi isoler encore un peu plus les rares usagers et usagères des RER ou des métros.

Moins de trains, moins de monde. Depuis lundi 5 avril, la SNCF a décidé de réduire encore son trafic en journée. Comptez 20% de RER B et E en moins. Une baisse de 30% du trafic est même appliquée sur les lignes J, L, N et R des Transilien.

Trois agressions sexuelles par jour dans les transports en Île-de-France

Le confinement est entré dans une nouvelle phase qui devrait vider un peu plus les trains et augmenter le sentiment d’insécurité sur les quais et dans les rames, notamment pour les femmes.

De la main aux fesses à l'exhibitionnisme jusqu'au terrible viol. 1 000 faits de violences sexuelles ont ainsi été enregistrés dans les transports en commun franciliens en 2019, selon des chiffres du Service statistique ministériel de la sécurité intérieure parus en décembre dernier. C'est près de trois par jour.

6 500 agents RATP formés...

Île-de-France Mobilités et les différents opérateurs de transports dans la région s’activent pour mieux sécuriser les voyageurs. Le 3117 — 31177 par sms — permet 24 heures/24 et 7 jours/7 d'avoir un interlocuteur en ligne et d'appeler à l'aide.

L'arrêt à la demande dans les bus va être généralisé, d'ici à 2022, à tous les bus de grande couronne à partir de 22 heures.

Depuis le 1er janvier 2021, 6 500 agents RATP sont aussi formés à une meilleure prise en charge des victimes. Pour avoir un œil partout et agir vite en cas d’agression, plus de 80 000 caméras de vidéoprotection sont actuellement opérationnelles dans les transports en Île-de-France, couvrant ainsi 100 % des stations de métro, gares ferroviaires, bus et tramways.