Ile-de-France : la lutte contre le bruit ferroviaire est lancée

VOLTAGE
Plusieurs projets pour réduire le bruit aux abords des voies ferrées seront soutenus par la région I
Crédit: Pexels - Anna Tarazevich

5 février 2021 à 9h45 par Mikaël Livret

Une campagne de diagnostics acoustiques est relancée sur 62 communes de l'Ile-de-France. Les projets de réduction du bruit ferroviaire seront accompagnés par le conseil régional.

Un fléau du quotidien. Le bruit est une préoccupation majeure pour les Franciliens, qui souhaitent bénéficier d'un cadre de vie plus apaisé. Quand on sait que le réseau ferré en Ile-de-France comporte plus de 1 500 kilomètres de voies et près de 500 gares, difficile d'y couper. 

La région Ile-de-France a voté le 4 février, une convention sur la lutte contre le bruit ferroviaire avec l'Etat, SNCF Réseau et Bruitparif.

Cette convention vise à relancer une campagne de diagnostics acoustiques sur 62 communes, à accompagner les projets de réduction du bruit ferroviaire portés par les collectivités, et à expérimenter de nouvelles solutions innovantes, avec une enveloppe de 15 millions d'euros.

Au-delà des actions en cours, elle donne une liste de 62 communes, couvrant l'ensemble du territoire francilien, pouvant faire l'objet de diagnostics actualisés pour engager par la suite des travaux, sachant que cette liste est non limitative et pourra être complétée, précise la région Ile-de-France dans un communiqué.

Cette convention prévoit aussi le déploiement d'expérimentations innovantes (mini-écrans, garde-corps acoustiques, panneaux absorbants, réduction de bruit au niveau des freins de voie...) pour réduire le bruit ferroviaire, au-delà des projets de murs anti-bruit ou d'isolation de façade :

- Versailles-Chantiers (78) : traitement acoustique et vibratoire du point rail métallique par pose d'absorbeurs (première phase) puis par pose de mini-écrans (2ème phase) est prévue pour 2022.

- Malakoff (92) : régulation et optimisation de la circulation des TGV entre le Technicentre de Chatillon et la gare Montparnasse pour réduire leur stationnement et leur circulation à très basse vitesse au droit des zones habitées. Mise en place d'une station Bruitparif avec méthode spécifique de détection et de comptabilisation des TGV.

- Drancy (93) :expérimentation d'un système de réduction du bruit au niveau des freins de voie servant au triage des wagons fret. Le déploiement du système doit être décidé très prochainement pour une mise en opération en 2021 le cas échéant. 

- Villemomble (93) : remplacement des semelles de frein fonte par des semelles de freins composites sur les wagons fret (remplacement progressif d'ici fin 2024).

I