Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Île-de-France : la région débloque quatre milliards d'euros pour les quartiers populaires

27 février 2020 à 10h40 Par Mikaël Livret
La sécurité, le logement ou l'écologie font partis des priorités de la région.
Crédit photo : Common Wikimédia

Des mesures déjà présentées pour certaines dès 2018, avec quelques nouveautés. Un plan à 4 milliards d'euros sur cinq ans, dans lequel 1,3 milliard ont déjà été dépensés. Différentes thématiques sont abordées : sécurité, logement, culture, santé ou service public.

Valérie Pécresse la présidente de la région a détaillé les grandes lignes. Un pacte de 4 milliards d’euros pour les quartiers populaires de la région parisienne. Voté en 2018, 1,3 milliards d’euros ont déjà été dépensés. Logement, culture, santé ou sécurité figurent parmi les thèmes abordés.

Le conseil régional propose, par exemple, de financer tous les commerçants ou médecins qui auraient besoin de s'équiper d'une caméra de vidéo-surveillance. L'arrêt à la demande pour les femmes dans les bus des lignes régionales, testé depuis plusieurs mois, sera aussi généralisé.

Au rayon des nouveautés, un partenariat avec l'association parisienne « les Mères combattantes », sera effectif dès le mois de mars. Il s’agira de mettre en place des conférences dans les lycées sur la prévention des violences entre bandes de jeunes. Une quatrième « brigade régionale de sécurité » sera créée dans les lycées de la région parisienne. Elle s’ajoutera aux trois autres basées à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne) et Argenteuil (Val-d'Oise). « En trois ans, elles ont réalisé 120 interventions », selon Valérie Pécresse.

Un plan de rénovation sur dix ans de 50 000 appartements considérés comme des « passoires thermiques », et mal isolés sera aussi voté à la prochaine session du conseil régional.