Info locale

Île-de-France : toujours plus de monde dans les transports selon la RATP

01 avril 2019 à 10h27 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

Les chiffres sont en forte hausse dans les métros et les tramways, tandis que la fréquentation chute dans les RER et les bus, selon la RATP qui dévoile son bilan 2018.

Comme des sardines. Il n’y a jamais eu autant de monde dans les transports en commun en Ile-de-France, selon les résultats annuels pour 2018 dévoila par la RATP. La régie a assuré 3,39 milliards de trajets dans l’année, soit une hausse de 1,1 % sur un an. Le RER A, qui affiche de meilleurs résultats sur la ponctualité, a gagné 4 millions de voyages. Le RER B en a lui perdu 1,7 %, plombé par les grèves SNCF et les travaux.

Le bus peine aussi à convaincre avec une fréquentation en baisse de 6,1 millions de trajets l’an dernier. La faute bien souvent aux nombreuses zones de travaux dans Paris et aux couloirs de bus « squattés » ou « empruntés » par d’autres véhicules, ce qui fait baisser d’autant plus la régularité, précise la RATP. Le métro a gagné 20 millions de trajets.

La ligne 12 voit enfin le bout du tunnel

L’occasion aussi de faire un point sur les quatre prolongements de lignes en cours. La PDG de la RATP, Catherine Guillouard, a confirmé les calendriers de leurs futures mises en service :

-Pour la ligne 14, l’extension au nord jusqu’à mairie de Saint-Ouen, interviendra pour « l’été 2020 », et au sud vers Orly, « pour les JO 2024 ».

-Pour le prolongement de la ligne 4 de Montrouge à Bagneux (Hauts-de-Seine), ce sera pour la « mi-2021 ».

-La ligne 12 voit enfin le bout du tunnel après de très nombreux retards. Le dernier tronçon qui doit rallier la mairie d’Aubervilliers sera opérationnel d’ici la « fin 2021 ».

-Pour finir, la ligne 11 desservira Rosny-Bois-Perrier « fin 2022 ou tout début 2023 », selon la régie des transports parisiens.