Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Incendie à Paris : les pompiers toujours à la recherche d’éventuelles victimes

06 février 2019 à 09h35 Par Mikaël Livret
Crédit photo : BSPP -B.Moser

Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 10 personnes, et qui a également fait 32 blessés, le bilan est toujours provisoire. L’enquête se poursuit pour cerner les motivations de la pyromane présumée, qui a été internée.

Les recherches se poursuivent. Un peu plus de 24 heures après avoir maitrisé le sinistre, rue Erlanger (16e arr), les pompiers sont toujours à pied d’œuvre. Ils inspectent mètre par mètre les décombres, notamment dans les étages supérieurs de l’immeuble de 8 étages, fortement endommagé par le feu. Le bilan, toujours provisoire ce mercredi matin, fait état de 10 morts t 32 blessés dont 8 pompiers de Paris.

Le profil de la pyromane présumée se précise

Alcoolisée, selon la police, elle a été interpellée au pied du bâtiment en feu, alors qu’elle tentait d’incendier une voiture. Cette femme de 41 ans a de lourds antécédents psychiatriques. Elle aurait été internée à 13 reprises ces dix dernières années. Elle était d’ailleurs sortie d’une nouvelle hospitalisation le mercredi 30 janvier dernier.

Cette mère d’un petit garçon de dix ans, dont elle n’a pas la garde, est ensuite retournée vivre dans son appartement au 2e étage de cet immeuble. C’est sur son pallier qu’elle aurait allumé l’incendie, pour se venger d’un voisin pompier qui se plaignait de son tapage nocturne.

Selon une source judiciaire cité par France 2, elle avait été mise en cause dans trois procédures distinctes entre 2016 et 2017 pour vol, violence ou tentative d’incendie d’un magasin. A chaque fois, la justice a classé ces dossiers sans suite en raison de son état mental déficient.