Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

“Je me faisais insulter de 'grosse p***'” : des perroquets retirés d’un zoo pour insultes envers les visiteurs

02 octobre 2020 à 16h30 Par A.L.
Photo d'illustration
Crédit photo : Pixabay

Les perroquets du "Lincolnshire Wildlife Park", un parc animalier à l’est de l’Angleterre, ont copieusement insulter le personnel et les visiteurs. Ils ont donc dus être provisoirement retirés de leur enclos.

Il vaut mieux en rire ! Cinq perroquets gris d’Afrique ont été retirés du Lincolnshire Wildlife Park, un zoo situé dans le village de Friskney à l’est de l’Angleterre, pour une raison hors du commun : ils insultaient les clients et le personnel. En effet, à leur arrivée le 15 août dernier, les cinq oiseaux – baptisés Eric, Jade, Elsie, Tyson et Billy – ont dû passer une période de quarantaine dans la même salle. Une fois libérés dans la volière principale, "les oiseaux ont commencé à froisser les oreilles (plus que leurs plumes) avec leur langage peu choisi", explique la BBC.

"C'était devenu dingue"

"Ils ont, dans un laps de temps très court, littéralement commencé à s’insulter entre eux", a confié Steve Nichols, le directeur de l’établissement à CNN. "Je me faisais insulter de 'grosse pouffiasse' à chaque fois que je passais", a-t-il ajouté, précisant que "'Fuck off' était le plus courant". C’était devenu dingue, ils juraient tous. Nous étions un peu inquiets par rapport aux enfants", a-t-il ajouté. ""Je me faisais insulter de 'grosse pouffiasse' à chaque fois que je passais", relate-t-il.Si la plupart des visiteurs ont apprécié le talent d'imitation des perroquets et leur "rendaient la pareille", le directeur a expliqué qu'"accueillir un perroquet jurant n’était pas quelque chose d’inhabituel et arrivait trois ou quatre fois par an", ajoutant que "F***k off" était alors leur insulte la plus courante.