Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

« Je te pensais plus coquine » : les messages d’un proviseur à ses élèves indignent la toile

24 janvier 2020 à 15h40 Par A.L.
La Ruthin School fait face à une énorme polémique.
Crédit photo : Pixabay

Le chef d'établissement de la Ruthin School, un pensionnat du Denbigshire au nord du Pays de Galles considéré comme le plus strict de Grande-Bretagne, a envoyé des messages inappropriés à ses élèves, n'hésitant pas à les interroger sur leur vie sexuelle.

Scandale à la Ruthin School, l'un des pensionnats les plus stricts de Grande-Bretagne, situé au nord du Pays de Galles. Le directeur, Toby Belfield âgé de 47 ans, vient de faire polémique après la découverte d'une série de SMS compromettants envoyés à ses élèves. "Je te pensais plus coquine. Tu as toujours été la plus coquine de toutes", "Je n'ai pas reçu de photo de toi dans ta jolie robe rouge", ou encore "Imagine si je trouvais ton nouveau tatouage. Je n'aurais pas d'autres choix que de t'exclure de l'école", sont quelques exemples de messages écrits pas le chef d'établissement à l'égard de six de ses élèves, comme le révèle le Times.

L'opinion publique choquée

Coutumier des règles strictes de bonne conduite et interdisant notamment les relations entre les élèves, Toby Belfield a particulièrement choqué l'opinion publique par ses messages déplacés. Un rapport du Bureau des inspections du Pays de Galles dévoilé cette semaine décrit d'ailleurs un établissement où régnait une culture de la peur avec un "management autocratique et contrôlant", précisant qu'aucune étudiante n'a fait de signalement quant au comportement de Toby Belfield par peur de perdre leur place à l'université. Les professeurs ont de leur côté affirmé que le directeur n'avait pas mis les pieds dans ce pensionnat depuis le semestre dernier.