Insolite

Kim Kardashian : sa technique très inconfortable pour avoir une taille fine (Vidéo)

09 mai 2019 à 19h30 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Wikimedia commons

Vous rêvez d’avoir la taille de Kim Kardashian ? La star révèle son secret. Mais attention, cela n’est pas du tout confortable. Regardez !

La taille de Kim Kardashian est très marquée. Voire même trop marquée. Une silhouette que l’on a pu découvrir lors du MET Gala où la star de l’émission L’incroyable Famille Kardashian arborait une robe en silicone signée Thierry Mugler. À l’issue de la soirée, tout le monde se posait une seule et même question : comment avait-elle fait pour paraître aussi fine ? 

En exclusivité pour Vogue USA, Kim Kardashian a accepté de dévoiler son secret pour avoir une taille extrêmement fine. « Ok Anna [Wintour, l’emblématique rédactrice en chef de Vogue], si je ne peux pas m’asseoir pendant le dîner, vous saurez pourquoi. Je pourrais me promener dans la salle, discuter, faire des blagues, mais je ne serais pas en mesure de m’asseoir. Je pourrais éventuellement m’asseoir à moitié, peut-être », a-t-elle déclaré dans un corset excessivement trop serré. Une posture absolument pas confortable ! 

Voir cette publication sur Instagram

@KimKardashian could not wait to try on the figure-hugging silicon frock that she wore to this year’s #MetGala, which, fun fact, was the first piece that designer Manfred Thierry @Muglerofficial has created for the House in over 20 years. Spun with silk organza and dripping with sparkling crystals, the Mugler number was made to mimic the wet shirtdress that Sophia Loren wore in the 1957 film Boy on a Dolphin. Getting into the waist-whittling look was no small feat. First, Kardashian had to be laced into a corseted bodysuit that was custom-made by Mr. Pearl, widely acknowledged as the world’s foremost corset-maker. Tap the link in our bio for a behind-the-scenes look at her entire getting ready process. Directors @ggggbone @foxnhound DP @jessdunlap Sound Chris Bennett, Jesse Stormo

Une publication partagée par Vogue (@voguemagazine) le