Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

L’Église de scientologie va pouvoir installer son siège à Saint-Denis

15 octobre 2020 à 15h00 Par Maud Tambellini
L'image a été prise au Quebec. Un siège similaire pourrait très bientôt voir le jour à Saint-Denis.
Crédit photo : wikimedia commons

Le tribunal administratif de Montreuil a donné raison à l’Église de scientologie dans sa bataille contre la mairie de Saint-Denis. Sauf appel, le mouvement religieux controversé va pouvoir installer son siège à Saint-Denis.

On connaissait déjà Saint-Denis pour sa basilique, le Stade de France et bientôt peut-être pour son siège de l’Église de scientologie. Le mouvement religieux controversé, qualifié même de sectaire dans un rapport en date de 1995, a acquis en 2017 un immeuble de plus de 7 000 mètres carrés dans le quartier de la Plaine.

Dans une interview au Parisien, Eric Roux, vice-président du bureau européen de l’Église de scientologie, expliquait alors :« Les scientologues français ont hâte de pouvoir utiliser ce bâtiment pour rendre leurs programmes humanitaires accessibles à tous dans le Grand Paris […] et aussi pouvoir profiter de leur future maison pour pratiquer et étudier leur religion ».

C’était sans compter sur la municipalité de Saint-Denis qui a refusé en 2019 d’autoriser des travaux à l’intérieur du bâtiment. La ville avait justifié ce refus en s’appuyant sur trois avis défavorables par les commissions départementales chargées de la sécurité contre les risques d'incendie et de panique et de l'accessibilité aux personnes handicapées.

Mais ce mercredi 14 octobre, le tribunal administratif de Montreuil a estimé que ce refus n’était pas légal et s’appuyait d’avantage sur un parti-pris qu’un réel danger. En l’état, l’Église de scientologie pourrait donc déposer une nouvelle demande d’autorisation de travaux à la mairie de Saint-denis. Sauf si cette dernière fait appel de la décision de justice. Elle a deux mois pour le faire.