L’Oise cherche toujours son "patient zéro"

VOLTAGE
Le "Patient zéro" toujours pas identifié
Crédit: Pixnio.com

2 mars 2020 à 15h33 par Rémi Capdevielle

Moins d'une semaine après le décès d'un enseignant de Crépy-en-Valois, le Centre Hospitalier de Compiègne-Noyon a annoncé aujourd'hui la mort de 2 nouveaux patients atteints du Covid-19.

Avec au total 47 cas recensés, le département de l’Oise reste aujourd’hui le principal « cluster » de propagation de l’épidémie.  Ce matin, 3 nouvelles communes de l’Oise sont venues s’ajouter aux 9 déjà confinées. Dans le même temps, les autorités sanitaires cherchent toujours les origines de la contamination, comme annoncé samedi par le Ministère de la Santé.


A Crépy-en-Valois, 265 personnes étaient convoquées ce matin pour participer à une opération de dépistage qui doit durer 3 jours. Le but ? Déterminer si le virus est, ou non, passé par la base militaire de Creil. Selon le Directeur Général de la Santé Jérôme Salomon, tout le personnel de la base a été testé « à deux reprises ».  Le Colonel Cunat, commandant de la base de Creil, précise pourtant que ces militaires « n’ont pas eu de tests biologiques, mais des contrôles réguliers ».


Les recherches continuent.