Info locale

La crise des urgences persiste : une cagnotte lancée en Seine-et-Marne

02 août 2019 à 09h00 Par MT
Crédit photo : AP-HP

La crise des urgences persiste ; c’est ce qu’a admis jeudi Agnès Buzyn. À ce jour, 213 services d’urgence sont en grève en France. C’est le cas en Seine-et-Marne à l’hôpital de Meaux.

Ça ne s’arrange pas dans les services d’urgence français. Lors d’un déplacement ce jeudi 30 juillet dans les Yvelines à Verneuil-sur-Seine, la ministre de la santé Agnès Buzyn a admis que la crise des urgences persistait.

Malgré les 70 millions d’euros d’aide promis, à ce jour 213 services d’urgence sont encore en grève. C’est le cas du service de l’hôpital de Meaux en Seine-et-Marne.

Les infirmiers ont entamé leur mouvement depuis fin juin. Dans le service, ils ont affiché leurs revendications et une pétition a même été laissée à l’accueil pour que les patients la signe. Ils réclament du personnel supplémentaire et notamment une infirmière de plus la nuit, en prime d’un meilleur service de sécurité alors que les agressions deviennent monnaie courante.

Pour soutenir leur mouvement, ils ont lancé une cagnotte en ligne sur le site Leetchi.