La traque au variant anglais de la Covid se poursuit en Ile-de-France

VOLTAGE
L'Agence Régionale de Santé de l'Ile-de-France surveille de près les remontées des tests.
Crédit: STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

13 janvier 2021 à 10h15 par Mikaël Livret

11 cas ont officiellement été détectés dans la région ces derniers jours dont 2 suspects. Une quarantaine d'autres prélèvements sont à l'étude. Des communes organisent des dépistages massifs pour le déceler.

La course contre la montre. Réputé plus contagieux, le variant anglais du virus suscite toutes les inquiétudes. En Ile-de-France, il a déjà été repéré à 11 reprises, a confirmé mercredi 13 janvier sur BFM TV Aurélien Rousseau, le directeur de l’Agence Régionale de Santé de l’Ile-de-France.

Pour neuf de ces onze cas, « on considère que l'incident est clos, on a compris qui avait contaminé, on a limité les chaînes de contamination », a assuré le responsable sur la chaîne d’infos en continu. « Il y en a deux sur lesquels l'enquête est encore en cours », citant en exemple le cas repéré la semaine dernière à Bagneux.

« On a toujours pas compris par qui elle a été contaminée. Elle n'a pas voyagé en Grande-Bretagne, elle n'a pas eu de contact », a indiqué Aurélien Rousseau.

Ce variant représente environ 1% des tests positifs au Covid-19 en France, selon les résultats préliminaires d'une enquête menée sur deux jours la semaine passée, a indiqué mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran

Des dépistages massifs dans les Hauts-de-Seine

Après Bagneux, c’est la ville voisine de Fontenay-aux-Roses qui lance sa campagne de dépistage massive ce mercredi. Une opération gratuite et sans rendez-vous jusqu’à vendredi. Laurent Vastel le maire de la ville, indique qu’il serait insensé de ne limiter le dépistage qu’à Bagneux où un cas du variant Britannique a été détecté la semaine dernière. 

Si le dépistage permet d'identifier des cas de variant à Fontenay-aux-Roses, l’élu assure qu’il y aura de vraies questions à se poser sur l'ouverture des écoles, des crèches, sur les modalités d'accès au service public et sur les modalités d'occupation de l'espace public.

Le gouvernement doit tenir un nouveau point presse jeudi soir sur de possibles nouvelles restrictions sanitaires.

I