Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le premier restaurant naturiste ouvre ses portes à Paris

03 novembre 2017 à 09h56 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay.com

Il y a des restaurants si chers qu’on peut dire qu’ils coûtent « la peau des fesses », selon l’expression consacrée. C’est le cas le dire au sens propre comme au figuré dans le 12e arrondissement de la capitale. « O’Naturel » ouvre ce soir pour ses premiers client qui pourront manger entièrement nus. Comptez tout de même près de 50 euros le menu complet dans le plus simple appareil !!

 C'est une première à Paris : un restaurant naturiste, le «O'Naturel», accueillera ses premiers clients ce vendredi soir. Situé 9, rue de Gravelle, l'établissement propose de découvrir «le plaisir de diner nu toute l’année dans la capitale dans le respect des valeurs naturistes». Il est ainsi possible de réserver sa table (obligatoire) sur le site internet. Il ouvrira ensuite du mardi au samedi, de 19h30 à 23h.

Les clients peuvent ensuite se débarrasser de leurs affaires dans le vestiaire prévu, afin de «vivre ce moment en toute liberté». Une charte de bonne conduite est également affichée à l'entrée, tandis que les membres du staff seront, eux, habillés, comme l'impose la loi. Le lieu proposera «une cuisine bistronomique et raffinée dans un cadre sobre et convivial». Au niveau des prix, le menu entrée + plat + dessert sera à 49 euros. Une formule vegan sera aussi proposée.

Ouvrir leur établissement à tous

Les propriétaires de ce restaurant sont les frères Mike et Stéphane Saada. Ces jumeaux quarantenaires tablent sur l'importante communauté de naturistes en France (deux millions de pratiquants), mais entendent ouvrir leur établissement à tous. «Nous ferons en sorte que tout le monde se sente à l’aise, les adeptes du naturisme, comme ceux qui désirent le tester», indique Stéphane, dans Le Parisien.

Après l'ouverture d'un espace naturiste dans le bois de Vincennes cet été, le «O'Naturel» va aussi marcher dans les pas du «Bunyadi», autre restaurant où les clients mangeaient dans le plus simple appareil. Ouvert de façon éphémère à Londres, il avait connu un beau avec succès : de juin à août 2016, il avait enregistré 46.000 réservations.