Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Les vols à la portière reculent sur l’autoroute A1

20 mars 2018 à 10h06 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

68 personnes ont été interpellées en un an et le nombre de victimes diminue. Résultat d’un plan d’action lancé en 2016 par les autorités avec notamment le déploiement de caméras de vidéo surveillance dans le tunnel du Landy.

L’A1 et le tunnel du Landy sont dans le collimateur. Les voleurs à la portière y sévissent depuis des années, pratiquement en toute impunité. Il faut dire que l’endroit est souvent embouteillé et le mode opératoire des voleurs ne laisse que très peu de chance de les arrêter

En deux-roues, ils remontent les files de véhicules à l’arrêt et cible ceux avec des objets de valeur à dérober. Un silex pour briser la vitre et en moins de 15 secondes l’affaire est dans le sac. La victime n’a pas le temps de réagir.

C’est pourquoi depuis deux ans sur l’autoroute A1 entre La Courneuve et la Porte de la Chapelle, treize sites à risque sont équipés de caméras thermiques. Elles détectent la présence d’un piéton sur la bande d’arrêt d’urgence et déclenche une alarme qui averti les forces de l’ordre. Les jours de forte affluence (mercredi, vendredi et dimanche soir), un hélicoptère vient épauler le dispositif en survolant les zones stratégiques.

Et ça paye puisqu’en un an, les vols à la portière ont reculé de 38,5 % avec 1 365 faits en 2016 contre 728 en 2017. 68 personnes ont été interpellées, 35 ont été présentées à un juge.

Début mars, 14 voleurs à la portière ont été interpellés, la plupart originaires de la cité Joliot-Curie à Saint-Denis, tout près de l’autoroute A1. Parmi eux des mineurs. Cinq ont été placés en détention et neuf sous contrôle judiciaire. En quelques mois, 91 victimes ont été recensées.