Info locale

Mairie de Paris : Griveaux se retire après la publication de vidéos intimes

14 février 2020 à 10h47 Par Mikaël Livret
Le candidat à la Mairie de Paris a préféré renoncer pour protéger sa famille.
Crédit photo : Common Wikimédia

Benjamin Griveaux, le candidat de la majorité présidentielle a annoncé ce vendredi 14 février qu'il retirait sa candidature à la mairie de Paris. Cette annonce fait suite à la publication sur les réseaux sociaux de vidéos intimes à caractère sexuel.

Benjamin Griveaux renonce. Le candidat LREM à la mairie de Paris, distancé dans les sondages depuis plusieurs semaines, se retire de la course à l’hôtel de ville ce vendredi 14 février.

"Depuis plus d'un an, ma famille et moi avons subi des propos diffamatoires, des mensonges, des rumeurs, des attaques anonymes, la révélation de conversations privées dérobées ainsi que des menaces de mort", a déclaré Benjamin Griveaux en début de matinée. 

"Ce torrent de boue m'a affecté et surtout a fait mal à ceux que j'aime. Comme si cela n'était pas suffisant, hier, un nouveau stade a été franchi. Un site internet et des réseaux sociaux ont relayé des attaques ignobles mettant en cause ma vie privée. Ma famille ne mérite pas cela. Personne, au fond, ne devrait jamais subir une telle violence", a-t-il estimé.

Des extraits de conversations intimes ont été diffusés sur un site internet, avant d'être largement partagés sur les réseaux sociaux. Dans ces échanges des messages et des vidéos, à caractère sexuel, adressés à une femme.

Les images n’ont pas été authentifiées, le visage de l’homme en train de se masturber n’est pas visible. Ni Benjamin Griveaux ni son entourage n'ont souhaité les commenter.

Les réactions sont pourtant nombreuses, notamment celle de la maire sortante Anne Hidalgo qui appelle « au respect de la vie privée ».

Pour le remplacer, les noms des ministres Agnès Buzyn et Marlène Schiappa circulent, de même que celui que Delphine Bürkli, la maire du 9e arrondissement.