Mantes-la-Jolie : l’IGPN saisie après une nuit de tensions

VOLTAGE
L'IGPN mène une enquête après des tensions à Mantes-la-Jolie.
Crédit: Wikipédia - David Monniaux

25 octobre 2019 à 11h43 par Virgil Bauchaud

Deux personnes ont été blessés à Mantes-la-Jolie (Yvelines), en marge de tensions entre jeunes et policiers dans la nuit de jeudi à vendredi. La police des polices a ouvert une enquête.

Que s’est-il réellement passé dans cette nuit de jeudi à vendredi dans les Yvelines, à Mantes-la-Jolie ? L’IGPN a été saisie après des heurts entre des jeunes du Val-Fourré et les forces de l’ordre. Les policiers auraient été appelés pour intervenir autour d’une voiture incendiée. Ils auraient alors été la cible de jets de pierre et de pavé.

Pour riposter, les fonctionnaires auraient utilisé des grenades lacrymogènes et leur flashball. C’est à ce moment que deux jeunes ont été blessés à l’œil pour l’un et à la jambe pour l’autre. Un policier aurait également été blessé.

I