Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Moins d’un Francilien sur 10 infecté par le coronavirus

14 mai 2020 à 09h01 Par Mikaël Livret
9,9% seulement des habitants de la région parisienne auraient croisé la route du coronavirus.
Crédit photo : Pixabay

L’institut Pasteur a revu ses données sur la contamination de la population de la région parisienne. Cette étude montre également qu'il sera très compliqué d'atteindre l'immunité collective sans vaccin. Selon un dernier bilan publié mercredi soir, l'ARS totalise 1030 patients en réanimation en Île-de-France pour 6636 décès.

Revu et corrigé. Moins de 10% de la population a été infectée par le coronavirus en Île-de-France, région la plus touchée en France, selon une étude publiée par l’Institut Pasteur. À titre de comparaison, 4,4% de la population française a été infectée, selon ces données. Dans les résultats publiés dans la revue Science, 9,9% des habitants d’Île-de-France ont contracté le virus.

Un chiffre très loin d'un niveau suffisant pour atteindre une immunité collective permettant d'éviter une deuxième vague sans mesures de contrôle de l'épidémie, précise l’institut de recherche. "Il faudrait qu'environ 65% de la population soit immunisée pour que l'épidémie soit contrôlée par l'immunité seule. Nos résultats suggèrent donc fortement que, sans vaccin, l'immunité de groupe seule sera insuffisante pour éviter une deuxième vague à la fin du confinement", écrivent les auteurs de l’étude.  

L'étude estime que 3,6% des personnes infectées ont été hospitalisées et 0,7% sont mortes en France avec des écarts très importants selon les âges (10,1% des victimes avaient plus de 80 ans).