Montreuil : une enquête pour viols sur mineurs à l’encontre du plasticien Claude Lévêque

VOLTAGE
Modern Dance est l'oeuvre de Claude Lévêque pour le château d'eau du quartier Bel Air de Montreuil.
Crédit: Imprim écran youtube Vidéo ClaudeLeveque

11 janvier 2021 à 13h00 par Maud Tambellini

Le plasticien Claude Lévêque, 67 ans, résidant depuis 30 ans à Montreuil, est visé par une enquête pour viols et agressions sexuelles sur mineurs ouverte à la suite d'accusations d'un sculpteur aujourd'hui âgé de 51 ans. Les faits se seraient produits entre ses 10 ans et 17 ans.

L’information est sortie par le journal Le Monde. Un sculpteur de 51 ans accuse le plasticien Claude Lévêque de l’avoir violé quand il n’était qu’enfant. L’artiste aurait aussi abusé de ses deux frères. Le parquet de Bobigny a confirmé qu’une enquête a été ouverte au printemps 2019 et confiée à la Sûreté territoriale de la Seine-Saint-Denis ; Claude Lévêque résidant à Montreuil.

Dans une enquête publiée dimanche soir par Le Monde, le sculpteur Laurent Foulon racontait avoir été violé par le plasticien dès l'âge de 10 ans et jusqu'à ses 17 ans, au milieu des années 1980. Il a signalé ces agissements dans une lettre adressée à la procureure de Bobigny en février 2019.

"J'ai conscience que les actes criminels dont j'ai été victime sont certainement aujourd'hui prescrits, mais cette plainte me permet de dénoncer à la justice d’autres actes non prescrits sur d'autres victimes et de signaler qu'un ou plusieurs mineurs sont à l’heure actuelle en grand danger d'abus sexuels si l'irréparable n'a pas déjà été commis", y écrivait-il. 

M. Foulon évoque aussi l'"emprise" de Claude Lévêque, dont un des tapis orne un bureau de l'Elysée, sur sa famille, issue d'un milieu très populaire dans la Nièvre. 

Le sculpteur accuse le plasticien d'avoir aussi violé ses deux frères. L'un d'eux, tombé dans la drogue comme lui, est mort en 1998 à l'âge de 34 ans à la suite d'une énième tentative de suicide.

Claude Lévêque est un artiste plasticien de renommée internationale qui a oeuvré dans des lieux emblématiques comme le Louvre, la Banque de France, ou le bassin des Tuileries. Attaché à sa ville de résidence, la mairie de Montreuil lui a notamment commandé en 2015 une œuvre pour habiller le château d’eau du quartier Bel Air.