Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Netflix change la fin du film "N'oublie jamais" et provoque la polémique

02 mars 2019 à 20h45 Par A.L.
Crédit photo : Film "N'oublie jamais"

C'est avec surprise que les téléspectateurs britanniques ont pu découvrir une nouvelle version de la fin du film culte avec Ryan Gosling et Rachel McAdams.

Avis aux fans du film "N’oublie jamais" ! Le géant du streaming Netflix a provoqué l’indignation des internautes en diffusant une version différente du drame romantique culte de 2004 sur sa plateforme anglaise. En effet, les aficionados du long-métrage le savent : à la fin, les deux protagonistes sont enfin réunis et rendent leur dernier souffle dans les bras l'un de l'autre, sur un lit au sein de leur maison de retraite, après qu’Allie ait perdu la mémoire. Une scène touchante qui n'apparaît pas dans le film diffusé par Netflix UK.

 

Une fin jugée trop triste pour Netflix ?

 

En effet, la version du film mise en ligne sur la plateforme de streaming supprime la scène où les deux amants meurent ensemble pour ne montrer que le plan de fin où des oiseaux volent au-dessus d'un lac. Indignés de voir qu’une de leur scène favorite ait été remplacée, les fans sont montés au créneau sur Twitter : "Désolé, mais pourquoi est-ce qu’ils ont changé la fin de N’oublie jamais ? Le but de ce film est de terminer en larmes" écrit une internaute sur le réseau social. Une autre surenchérit : "J'ai failli jeter ma commande par la fenêtre quand j'ai vu la fin alternative ! Netflix UK, merci d'expliquer pourquoi vous l'avez changée".

 

Netflix UK n’a pas manqué de réagir en répondant sur Twitter : "Ce que vous devez savoir : nous n'avons pas modifié N'oublie jamais, une version alternative existe et nous a été fournie. Nous allons corriger ça le plus vite possible. Apparemment, certains films ont plus qu'une seule fin ?! » Pourtant, les avis sont unanimes : la meilleure version reste l’originale, celle où le téléspectateur finit en larmes.