Noisy-le-Sec : appel à témoin après l’agression d’une femme dans un bus

VOLTAGE
La préfecture de police de Paris recherche l'agresseur d'une femme dans un bus RATP, samedi 6 mars.
Crédit: @SudRatp - Twitter

10 mars 2021 à 8h35 par Mikaël Livret

La victime a été brûlée au visage par un liquide inflammable. L'agresseur a pris la fuite. Dans cette affaire, un nouveau suspect a été placé en garde à vue mardi matin, précisent les autorités.

Un suspect interpellé. La préfecture de police de Paris lance malgré tout un appel à témoins après l'agression d'une femme à bord d'un bus RATP de la ligne 145, samedi dernier, à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis).

Selon l’appel à témoin, l’agresseur est monté à l’arrêt Brément, dans un bus RATP de la ligne 145, identifié avec le numéro 9461, qui circulait en direction d’Eglise de Pantin. Selon la préfecture de police, il aurait utilisé un briquet pour mettre le feu avant de prendre la fuite en courant vers la rue de la Pierre Feuillère à Noisy-le-Sec. 

Un premier suspect relâché

« Toute personne susceptible d’apporter des éléments sur les fait peut contacter l’Etat major de la police judiciaire de Paris au numéro vert suivant : 0800 00 27 08 (7/7, 24h/24h) ou à l’adresse : pppj-appelatemoin@interieur.gouv.fr »

Aspergée de liquide inflammable, la victime de 54 ans a été brûlée au visage, au cou et au cuir chevelu, mais ses jours ne sont pas en danger. 

Dans cette affaire, un homme âgée de 30 ans a été placé en garde à vue mardi matin, précisent les autorités. Un premier suspect, interpellé le lendemain des faits, a depuis été relâché.

I