Info locale

Notre-Dame de Paris : cinq ans pour reconstruire le monument détruit

03 décembre 2019 à 10h56 Par Mikaël Livret
L'objectif est de terminer les travaux pour 2024
Crédit photo : Common Wikimédia

L’établissement public dédié à la reconstruction du monument entre en fonction ce mardi. Objectif 2024.

Les efforts se poursuivent. Sept mois et demi après l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, le chantier passe à la vitesse supérieure. Le général Jean-Louis Georgelin, qui préside l'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame, réunit ce mardi 3 décembre un premier conseil d'administration.

Parmi ses membres, le préfet d'Île-de-France, la maire de Paris ou l'archevêque de Paris. Les 12 membres seront chargés de définir un projet scientifique et culturel pour mettre à nouveau en valeur l’édifice, y compris à l’international. Il devra aussi s'assurer de la provenance, de l’affectation et de l’utilisation des nombreux dons recueillis depuis l’incendie.  

L'établissement a cinq ans pour reconstruire la cathédrale

Une grue de 80m de haut doit être installée dans les prochains jours pour démonter l’échafaudage de 300 tonnes encore coincé au dessus du transept. Le déblaiement des gravats devrait aussi se poursuivre. L’Agence régionale de santé et la préfecture de région prévoient de rouvrir «progressivement» le parvis au public, au plus tôt, début 2020.