Paris : 20 ans de prison pour l’incendiaire de la rue Myrha

VOLTAGE
Incendie dans un immeuble de la rue Myrha, au nord de Paris, le 2 septembre 2015.
Crédit: NORMAN GRANDJEAN / AFP

10 décembre 2020 à 14h30 par Bertrand Loppin

Thibaud Garagnon a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Paris. Il était jugé pour l'incendie volontaire de l'immeuble du 4 de la rue Myrha. Cet incendie avait provoqué la mort de huit personnes.

La cour d‘assises de Paris a rendu son verdict. Thibaud Garagnon écope de 20 ans de réclusion criminelle. Il a été condamné également à un suivi socio-judiciaire de douze ans à sa sortie de prison et, en cas de manquement, à une peine de prison de sept ans. Les jurés ont estimé qu'il avait volontairement incendié l'immeuble du 4 de la rue Myrha. Les faits s’étaient déroulés le 2 septembre 2015. Huit personnes, dont deux enfants de 8 et 14 ans avaient perdu la vie. Toutefois, les jurés n’ont pas suivi les réquisitions de l'avocat général. Ce dernier avait demandé vingt-cinq ans de réclusion criminelle dont une période de sûreté des deux tiers.


Au cours des débats, l’accusé avait reconnu sa culpabilité. Ainsi, il a raconté que lors de la nuit où les faits se sont déroulés, il s’est réveillé aux alentours de 4h20 du matin. Il a expliqué avoir ressenti une pulsion le poussant à vouloir détruire quelque chose. Il a reconnu avoir mis le feu à une des poussettes entreposées au rez-de-chaussée près de la cage d'escalier en bois. Il est ensuite remonté se coucher dans le studio qu’il occupait au deuxième étage.