Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Paris-2024 : trois salariés de la Solideo suspendus pour des propos sexistes et racistes

19 avril 2021 à 13h10 Par Lucas Pierre
L'entreprise Solideo couvre 62 chantiers pour les Jeux Olympiques 2024 à Paris.
Crédit photo : CC BY Nicolas Michaud

Trois salariés de l’entreprise Solideo, chargée de la livraison d’ouvrages pour Paris-2024, ont été suspendus. Des sanctions pourraient tomber alors qu’une enquête interne est ouverte.

Parmi les trois employés suspendus, deux sont des cadres de l’entreprise Solideo. La société est chargée de la livraison des ouvrages olympiques pour Paris-2024. Une enquête interne a été ouverte après des accusations de propos sexistes et racistes, selon un article du journal Mediapart.

Auprès de l’AFP, l’entreprise s’explique : « Nous avons été saisis de questions de la part de Mediapart qui nous a rapporté des accusations extrêmement graves et choquantes, suffisamment graves pour déclencher une enquête en interne et suspendre trois salariés afin de pouvoir établir la vérité des choses ».

Des sanctions possibles

Selon Solideo, des dysfonctionnements similaires ont déjà été constatés par le passé, mais pas concernant les trois salariés désormais visés. L’entreprise indique que des sanctions pourraient leur être infligées.

Pour rappel, Solideo est l’entreprise chargée de livrer les ouvrages pérennes pour les JO 2024 à Paris. Elle en couvre 62 au total. La société est présidée par la maire de Paris, Anne Hidalgo.