Paris : un camp de migrant à nouveau évacué Porte d’Aubervilliers

VOLTAGE
Les forces de l'ordre ont procédé ce jeudi matin à la mise à l'abris de plusieurs dizaines de person
Crédit: Common Wikimédia

28 novembre 2019 à 9h17 par Mikaà«l Livret

Les forces de l'ordre ont procédé à l'évacuation de 500 personnes qui campaient dans des conditions indignes, porte d'Aubervilliers, à Paris.

Une maraude hebdomadaire. Dans un communiqué, la préfecture de Paris indique qu'il ne s'agit pas d'un démantèlement mais d'une "maraude", qui se fera sur un rythme hebdomadaire. Un mois après le démantèlement du camp voisin de la Porte de la Chapelle, où vivaient plusieurs milliers de sans papiers, une opération similaire a eu lieu ce jeudi 28 novembre au petit matin. Plusieurs bus ont été mobilisés pour évacuer environ 500 migrants au niveau de la porte d'Aubervilliers. Des forces de police étaient présentes pour encadrer l'opération, ainsi que des associations d'aides aux migrants.

Environ 2 000 migrants, selon les autorités, vivaient sur place dans des conditions sanitaires désastreuses et au milieu des trafiquants de crack. La préfecture de Police de Paris dit « travailler activement pour procéder au démantèlement complet du campement à la porte d'Aubervilliers, conformément aux orientations gouvernementales ».

I