Info locale

Paris : une femme enceinte verbalisée pour être entrée par l’arrière du bus

12 mars 2019 à 09h39 Par Mikaël Livret
Crédit photo : RATP

La RATP assure que la jeune femme n’avait pas validé son Pass Navigo. L'affaire a provoqué de multiples réactions sur les réseaux sociaux.

Tout a commencé ce lundi quand une internaute publie sur son compte Twitter un message où elle interpelle la RATP. Elle reproche à la régie des transports parisiens le traitement qu’elle aurait subi un peu plus tôt dans un bus.

Elle explique ainsi avoir été verbalisée par les contrôleurs pour être passée par la porte au fond du bus, qui est habituellement réservée à la sortie des usagers. 

"J'ai eu une amende car, enceinte de 8 mois et devant la foule à l'entrée du bus, je suis passée par la 2ème porte pour éviter d'être bousculée. Expliquant cela, on m'a répondu qu'être enceinte n'est pas une maladie", explique t-elle sur Twitter.

"Je suis vraiment navrée de constater la situation qui vous est arrivée. L'agent n'avait en aucun cas besoin de s'adresser à vous de cette façon", a répondu la RATP. Selon les informations du journal Le Parisien, la RATP a explique que la femme enceinte a été verbalisée pour ne pas avoir validé son Pass Navigo. Elle aurait donc eu une amende de cinq euros.