Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

"Pendez les Blancs" : le clip d’un rappeur de Noisy-le-Grand fait polémique

27 septembre 2018 à 08h57 Par Mikaël Livret
Nick Conrad
Crédit photo : Pharaoniens Labels - Saphir Noir

Dans la vidéo, les images sont encore plus explicites que le titre. Face à la polémique, le rappeur Nick Conrad explique avoir voulu inverser les rôles pour dénoncer le racisme. Une enquête a été ouverte.

Ses propos ne passent pas. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «provocation publique à la commission d'un crime ou d'un délit». YouTube et Deezer ont annoncé avoir supprimé le morceau de leurs plateformes.

Nick Conrad n’était pas vraiment un rappeur connu avant ce mercredi. 200 followers sur Twitter, et une notoriété localisée, l’artiste originaire de la cité du Champy, à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) devrait connaître son quart d'heure de "gloire" après la polémique qui entoure son nouveau clip.

"PLB" pour "Pendez les Blancs". On y voit deux hommes noirs enlever un homme blanc, sur lequel il tire ensuite. Les paroles sont sans équivoque : "Je rentre dans des crèches, j'tue des bébés blancs / Attrapez-les vite et pendez leurs parents...".



Le titre est sortie depuis dix jours sans vraiment soulever les foules, jusqu’à ce que Dieudonné ne partage le clip polémique sur sa page Facebook. Face à la polémique, Nick Conrad s’est expliqué dans le journal Le Parisien : «ce clip, ce n’est que de la fiction, j’ai voulu inverser les rôles de l’homme blanc et de l’homme noir (…) pour dénoncer le racisme».