Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Prise de température systématique dans les aéroports d'Orly et Roissy

07 juillet 2020 à 12h31 Par Mikaël Livret
Tous les passagers sont contrôlés automatiquement après la descente de l'avion.
Crédit photo : ERIC PIERMONT / AFP avec Mathieu RABECHAULT

Depuis le 2 juin, des caméras thermiques ont été installées dans les aéroports de Paris (ADP). Elles vérifient la température de tous les passagers à leur descente d’avion.

Invisible. Le groupe ADP a mis en place des caméras thermiques dans les salles de livraison bagages. Depuis le 2 juin, le but est simple : contrôler la température de tous les voyageurs à leur arrivée, quelle que soit leur provenance. Nice, Barcelone, Munich : votre température est contrôlée sur votre chemin de sortie de l'aéroport de Roissy et d'Orly.

« Si la température d'un passager est supérieure à 38 degrés, une double vérification se met alors en place », explique le groupe. Une seconde prise de température par thermomètre sans contact est alors effectuée. Lorsque celle-ci se révèle supérieure à 38 degrés, le voyageur peut être invité par un médecin à effectuer un test de dépistage virologique (PCR), à sa charge, pour lever les derniers doutes.

Aucune obligation à se confiner quatorze jours

Si le test PCR se révèle positif au coronavirus, le voyageur est alors placé en quatorzaine obligatoire. Cette mesure, prise par le Premier ministre fin juin, contraint la mise à l'isolement de « toute personne arrivant sur le territoire national en présentant des symptômes d'infection au Covid-19 lors des contrôles sanitaires ».

Les voyageurs qui ne présentent aucun symptôme n’ont en revanche aucune obligation à se confiner quatorze jours à leur arrivée sur le territoire. Cette attitude est toutefois encouragée par les autorités qui en appellent « au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre cette précaution sanitaire ».