Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

“Qu’on me laisse tranquille” : Sam déclare vivre un calvaire depuis la fin de Koh-Lanta

09 juillet 2020 à 16h57 Par A.L.
Sam n'en peut plus d'être harcelé.
Crédit photo : TF1 ©

Alors que l'émission "Koh-Lanta : L’île des héros" s’est achevée le 5 juin dernier sur TF1, Sam, l'un des candidats, vient de confier être littéralement harcelé depuis la fin du jeu d'aventure.

Le 5 juin dernier, les téléspectateurs ont pu regarder la grande finale de Koh-Lanta : l'île des héros, faisant de la candidate Naoil la gagnante de cette nouvelle saison face à sa concurrente Inès. Si de nombreux téléspectateurs voulaient voir Claude remporter cette aventure, ils sont également des milliers à être fan de Sam, l'un des candidats de cette saison. À tel point que le jeune homme de 20 ans a aujourd'hui dû mal à vivre cette soudaine notoriété, comme il l'a confié à Dernières nouvelles d'Alsace

Le ras-le-bol de Sam

"Qu’on me laisse tranquille et qu’on m’oublie un peu", a-t-il ainsi lâché. "Tout ce que je veux, c’est reprendre ma vie normalement. Des gens ont réussi à trouver mon adresse, et ils m’envoient plein de courriers, me félicitent, me demandent des photos dédicacées. La boîte aux lettres de mes parents déborde, on a dû couper la ligne de téléphone fixe", a déploré Sam. Le jeune homme aimerait ainsi retrouver sa vie d'avant, quand il était juste un anonyme lambda. "Qu'on me laisse tranquille et qu'on m'oublie un peu. Tout ce que je veux, c'est reprendre ma vie normalement", a-t-il lâché.

Voir cette publication sur Instagram

SAM réagit aux attaques inqualifiables proférées contre certains aventuriers de #kohlanta ! @alp_fr @tf1

Une publication partagée par Denis BROGNIART (@denisbrogniart_off) le

Malgré tout, Sam ne regrette aucunement sa participation. "J'ai toujours regardé. Quand j'ai décidé de m'inscrire, je n'en ai parlé à personne, je l'ai gardé pour moi, et je me suis préparé. J'ai beaucoup couru en forêt, je me suis renseigné sur les bases de la survie", a-t-il expliqué. Aujourd'hui, Sam a terminé sa formation d'ébéniste à Strasbourg et souhaite désormais intégrer l'armée. "Certaines étapes sont en cours pour y parvenir", a-t-il confié.