Musique

"Régulièrement ivre", Ariana Grande se confie sur sa vie après le décès de Mac Miller

10 juillet 2019 à 18h30 Par A.L.
Crédit photo : Ariana Grande

Ariana Grande a eu énormément de mal à se remettre du décès de son ex, Mac Miller. La chanteuse se confie sur ses déboires avec l'alcool pour tenter d'oublier ce drame...

Actuellement en pleine tournée avec son Sweetener Tour porté par ses deux derniers albums Thank U Next et Sweetener, Ariana Grande ne cesse de faire parler d'elle. En effet, la chanteuse américaine vient de rejoindre le casting de l’adaptation cinématographique de la comédie musicale The Prom, réalisé par Ryan Murphy (Glee, American Horror Story, Nip/Tuck, etc…) en étroite collaboration avec Netflix. En plus de faire ses premiers pas en tant qu’actrice, la jeune femme donnera surtout la réplique à deux immenses stars hollywoodiennes, à savoir Meryl Streep et Nicole Kidman, mais aussi au célèbre humoriste et animateur de télévision James Corden, connu pour son émission The Late Late Show with James Corden et son fameux Carpool Karaoke.

Un vrai casting de rêve pour la star qui débute au cinéma. Mais surtout, une vraie bouffée d'oxygène pour celle qui a vécu un attentat qui a tué 23 personnes, à la fin de son concert à Manchester en mai 2017, et perdu son ancien petit-ami le rappeur Mac Miller, victime d'une overdose en septembre 2018. Des évènements qui ont laissé des traces dans la vie de la chanteuse, et dont elle parle sans détour dans les colonnes du Vogue américain pour lequel elle fait la couverture du nouveau numéro. 

"Bourrée" à la mort de son ex

Et si Ariana Grande a fondu en larmes lorsque le journaliste qui l'a interviewée, Rob Haskell, a évoqué sa prestation à Coachella, au printemps dernier, c'est parce ce festival signifie beaucoup de choses pour l'artiste. "La première fois que j'y suis allée, c'était pour voir Malcolm (le vrai nom de Mac Miller, ndlr) se produire (...) J'associe...vraiment...c'était tout simplement très perturbant, de se rendre compte de tout ce qui avait changé en si peu de temps", confie la chanteuse. Et bien que les deux ex-tourtereaux étaient déjà séparés lorsqu'un "mélange toxique de drogues" a emporté le rappeur de 26 ans, en novembre 2018, le drame fut tout aussi dur pour Ariana Grande. "Il était la meilleure des personnes, et il ne méritait pas de subir ses démons", raconte-t-elle. "Pour être tout à fait honnête, je ne me rappelle pas de ces mois de ma vie parce que j'étais a) tellement bourrée et b) tellement triste. Je ne me rappelle pas comment ça a commencé et comment ça s'est terminé, ni comment tout à coup il y avait 10 chansons prêtes pour mon album 'Thank U, Next'. Des textes 'fun' et 'pop', mais qui représentent des trucs lourds pour moi", déclare-t-elle.


Malgré tout, l'interprète de 7 Rings garde en tête qu’elle doit rester forte et continue de se battre pour le meilleur, même si le pire arrive. "Je suis une personne qui a traversé beaucoup de choses et qui ne sait pas quoi en penser, encore moins quoi en dire au monde (...) Je dois être la fille la plus chanceuse et la plus malchanceuse du monde. J'essaye de me guérir (...) et de célébrer les belles choses qui sont arrivées dans ma vie, sans avoir le sentiment qu'elles me seront retirées. Parce que le traumatisme me dit qu'elles le seront", lâche-t-elle. Espérons que le temps finisse néanmoins par guérir les blessures de celle qui sera de passage en France les 27 et 28 août prochains pour deux concerts exceptionnels à l’AccorHotels Arena de Paris Bercy.