Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Réouverture des terrasses : reportage au café Odessa à Montparnasse

19 mai 2021 à 10h30 Par Maud Tambellini
Ce mercredi matin au café Odessa, quelques clients ont pris leur petit-déjeuner en terrasse.
Crédit photo : DR

Un café et l'addition s'il-vous-plaît! Les terrasses des cafés et restaurants ont le droit de rouvrir depuis ce mercredi. Nous étions en direct ce matin depuis le café Odessa à Montparnasse. Quelques dizaines de clients ont pris le temps d'un petit-déjeuner. Reportage.

Le café Odessa à Paris a ouvert sa terrasse aux clients vers 7h30 ce matin dans le quartier de Montparnasse. Sur Voltage, nous étions en direct pour vivre l'événement. L'établissement dispose d'environ 130 tables en extérieur, dont une centaine qui peuvent être protégées par un store électrique; assez utile avec la météo plus qu'instable actuellement.

Une dizaine de tables ont en tout cas été occupées ce matin à l'heure du petit-déjeuner. On a croisé Thomas, 23 ans qui a l'habitude de prendre son petit-déjeuner en terrasse à chaque fois que son père vient lui rendre visite. Coïncidence, c'était le cas ce matin. Thomas et son père, tout juste arrivé de la gare Montparnasse, ont donc pris la formule " café-jus d'orange-croissant".

On a aussi croisé Mia, 44 ans, auditrice fidèle de Voltage, qui nous a confié s'être arrêtée pour un café avec une amie, après avoir déposé son enfant au centre de loisirs. Et puis un peu de romantisme, Laurent 57 ans et son épouse ont pris le temps de finir leur pétit déjeuner en terrasse, en amoureux, après être partis un peu précipitemment de leur domicile en banlieue tôt ce matin. Histoire de ne pas louper leur Transilien. 

Encore de la place pour ce midi

Du côté du responsable du café Odessa, Didier Ollivier, il nous l'a confié, 120 couverts sont prévus ce midi. Quelques réservations ont déja été prises par des habitants du quartier. Mais il s'attend surtout à des arrivées de dernière minute, des clients tout juste arrivés en gare de Montparnasse ou des salariés qui reprendraient aussi aujourd'hui le chemin du travail dans le quartier.