Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

RER B : l’Ile-de-France réclame une mobilisation nationale pour plus de ponctualité

28 octobre 2020 à 11h04 Par Mikaël Livret
La région accuse la SNCF de ne pas être assez efficace.
Crédit photo : DR

Les chiffres de la ponctualité sur le RER B se sont encore dégradés l’été dernier. La faute aux travaux censés améliorer la ligne. Valérie Pécresse monte au créneau.

Pannes et retards en série. La coupe est pleine sur le RER B. Après une nouvelle dégradation de ponctualité de la ligne cet été, la présidente de la région et d’Ile-de-France Mobilités demande à l’Etat de donner la priorité aux travaux d’amélioration du RER B. Valérie Pécresse « veux une opération vérité ».

Il faut dire que seuls 84% des trains de la branche nord sont arrivés à l’heure, « alors que SNCF Réseau s'était engagé à maintenir un niveau de 89% malgré les travaux », détaille Valérie Pécresse, avant de poursuivre : « Seulement 8 trains au lieu 12 ont circulé aux heures de pointe, toujours sur la partie nord. ».

Elle prévoit de saisir le Premier ministre et le ministre des Transports

Plusieurs incidents de chantier ont entraîné des retards dans la reprise du service au petit matin. « Soit SNCF Réseau ne parvient pas à rendre un chantier à l'heure, et là ce n'est pas normal. Soit, c'est le fait de la concomitance des travaux avec Charles-de-Gaulle Express, et là, il faudra prendre une décision », tempête dans les colonnes du Parisien la patronne de la région.

Elle prévoit donc de saisir le Premier ministre et le ministre des Transports et va prochainement demander, avec le préfet de région une audition d'ADP et SNCF Réseau devant le Conseil d'administration d'Ile-de-France Mobilités « pour qu'ils viennent démontrer que les usagers du RER B ont encore un intérêt au CDG Express ».