Roland-Garros : une joueuse russe arrêtée en plein tournoi après des soupçons de match truqué

VOLTAGE
En plein tournoi, une joueuse russe a été interpellée puis placée en garde à vue ce jeudi soir notam
Crédit: CC0

4 juin 2021 à 10h34 par Lucas Pierre

Yana Sizikova, a été interpellée puis placée en garde à vue ce jeudi soir pour « corruption sportive » et « escroquerie en bande organisée », selon le parquet de Paris. La joueuse russe est soupçonnée d'avoir volontairement perdu un jeu lors d'un match de l'édition 2020 de Roland-Garros au mois de septembre dernier au profit de parieurs.

Stupeur du côté de la porte d’Auteuil. Alors en plein tournoi de Roland-Garros, une joueuse russe, Yana Sizikova, a été interpellée puis placée en garde à vue pour « corruption sportive » et « escroquerie en bande organisée », selon le parquet de Paris. En cause : des soupçons de match truqué lors de l’édition 2020 du tournoi.

Âgée de 26 ans et classée 101e mondiale au classement WTA en double, Yana Sizikova aurait volontairement fait perdre un jeu lors du match en double avec sa partenaire américaine Madison Brengle contre les Roumaines Andreea Mitu et Patricia Maria Tig, le 30 septembre dernier.

Interpellée après une séance de massage

Une enquête, dévoilée au mois d’octobre par le journal allemand Die Welt et le quotidien français L’Équipe révèle que la joueuse russe aurait volontairement fait perdre le cinquième jeu du deuxième set. Un jeu blanc qu’avaient facilement remporté les deux Roumaines après des doubles fautes assez grossières de Yana Sizikova.

Le régulateur des jeux, courses hippiques et paris sportifs en France, l’Autorité nationale des jeux (ANJ), n’aurait à l’époque pas détecté d’anomalie concernant le niveau des mises à l’issue du match, selon une source à l’ANJ auprès de l’AFP. Pourtant, une source proche du dossier aurait admis que les sommes des paris sur la rencontre étaient « anormalement élevées », à savoir « plusieurs dizaines de milliers d’euros ».

La jeune joueuse de 26 ans a été interpellée ce jeudi soir après une séance de massage alors qu’elle venait de perdre un match. L’arrestation aurait été assez musclée selon Le Parisien, la sécurité empêchant la police d’intervenir. 

I