Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Sarah Halimi : polémique autour d’un groupe de soutien au tueur

03 mai 2021 à 14h30 Par Lucas Pierre
Sarah Halimi, cette retraitée juive avait été rouée de coups pendant de longues minutes et défenestrée dans son appartement parisien en avril 2017.
Crédit photo : DR

Un groupe Facebook en soutien au tueur de Sarah Halimi, assassinée au mois d’avril 2017, suscite une vague d’indignation sur les réseaux sociaux depuis samedi. Le procureur de la République de Paris va être saisi.

« Indignés », « choqués », « écoeurés ». Voilà les réactions qu’a suscitée l’apparition soudaine, samedi 1er mai, d’un groupe Facebook en soutient au tueur de Sarah Halimi, retraitée juive, rouée de coups pendant de longues minutes et défenestrée dans son appartement parisien en 2017.

Nommée « Comité de soutien à Kobili Traoré », la page a, depuis, généré un vent de mécontentement sur les réseaux sociaux, notamment de la communauté juive. Une plainte doit par ailleurs être déposée aujourd’hui et le procureur de la République de Paris saisi.

Manifestation

Ce n’est pas la première fois que cette affaire suscite une vague d’indignation. Il y a une semaine, déjà, une grande manifestation avait été organisée au Trocadéro, à Paris. 20 000 personnes demandaient à ce que justice soit faite pour Sarah Halimi.

Quelques jours auparavant, la Cour de cassation estimait que Kobili Traoré, le meurtrier de Sarah Halimi, n’était pas responsable de ses actes au moment du crime étant sous l’effet de bouffées délirantes et de drogue.