Info locale

Seine-et-Marne : dans l’enfer de la ligne P qui ne circule jamais

27 septembre 2019 à 11h27 Par Mikaël Livret
Plusieurs centaines de trains de la ligne P n'ont pas pris le départ cet été sur le tronçon Esbly - Crecy-la-Chapelle.
Crédit photo : Common Wikimédia

Plus de 350 suppressions de trains ont été recensées par un collectif d'usagers depuis le début de l’été sur cette ligne de Transilien, entre Esbly et Crécy-la-Chapelle.

Il tire la sonnette d'alarme. Le collectif de la Ligne P Meaux - Crécy-la-Chapelle - Chelles - Paris a fait les comptes et ils ne sont pas bons. De juillet à fin septembre 2019, le collectif a dénombré 352 suppressions de trains entre Esbly et Crécy-la-Chapelle (Seine-et-Marne). « Et encore, nous ne retenons que les plus importantes, qui ont impacté les usagers pendant plusieurs heures », déplorent deux membres du collectif, Mathias Raymond et Stéphanie Ferey, dans le journal La Marne.

Via les réseaux sociaux, le collectif tente d’informer un maximum les usagers sur les potentielles perturbations. C'était encore le cas ce vendredi matin. 

Beaucoup se retrouvent tout de même souvent à quais, sans aucun plan B pour rentrer. Reste les bus de substitution. La SNCF aurait mis a disposition due bus d’astreinte en gare d’Esbly, au cas où. Cela permettrait surtout de diviser par 3 le temps de mobilisation d’une navette de substituions en cas de problème. Une réunion des différents collectifs d’Île-de-France se tiendra mardi 1er octobre, avec une attention particulière portée sur cette ligne P.