Seine-et-Marne : le policier percuté par une voiture de la BAC est mort

VOLTAGE
L'agent n'a pas survécu à ses blessures après avoir été percuté par une voiture de la BAC lundi soir
Crédit: Rédaction / Etienne Escuer

9 décembre 2020 à 14h15 par Maud Tambellini

Il avait 33 ans. Le policier qui a été percuté lundi 7 décembre en Seine-et-Marne par une voiture de la BAC est décédé. Les faits se sont produits dans le cadre d'une course-poursuite avec un chauffard probablement alcoolisé.

Il s’appelait Vincent et avait 33 ans. Policier depuis 2009, il travaillait auprès de la compagnie départementale d’intervention nord, basée à Meaux. L’agent n’a pas survécu à ses blessures après avoir été percuté par une voiture de la BAC lundi 7 décembre, le soir. 

Tout est parti d’une course-poursuite avec le conducteur d’une Renault Laguna qui aurait multiplié les comportements dangereux sur la route au niveau de la grande artère en deux fois trois voies qui mène à Disneyland Paris en sortant de l’A 4 à Bailly-Romainvilliers.

Le policier percuté par la voiture de la BAC était semble-t-il en train de récupérer au sol un « stop stick », une barre utilisée pour crever les pneus des voitures en fuite et les faire s’arrêter. Le ministre de l’intérieur a rendu hommage à Vincent sur les réseaux sociaux. Tout comme la police nationale du 77. 

Le chauffard de la Laguna a fini par être interpellé. Il pourrait être poursuivi pour refus d’obtempérer aggravé par la mise en danger de la vie d’autrui.

I