Seine-et-Marne : une émeute au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot

VOLTAGE
Les migrants détenus au centre de rétention aministrative du Mesnil-Amelot se sont révoltés contre l
Crédit: Pixabay

20 janvier 2021 à 17h45 par Bertrand Loppin

Une soixantaine de migrants ont provoqué une émeute ce mercredi au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot en Seine-et-Marne. Deux bâtiments ont été incendiés. Les émeutiers entendaient ainsi protester contre l'imposition dÈun test PCR.

Ambiance sous haute tension dans le plus grand centre de rétention administrative de France. Ce mercredi, une émeute a éclaté au centre du Mesnil-Amelot, en Seine-et-Marne. 70 migrants en attente d‘une expulsion se sont révoltés. Selon la Cimade, une association qui vient en aide aux migrants, ces derniers protestaient contre le fait que les autorités françaises leur imposent un test PCR. En effet, actuellement, avant toute expulsion du territoire français, la personne visée doit obligatoirement fournir un test PCR négatif.

 

Au cours de cette émeute, vers 11h du matin, deux bâtiments ont été incendiés. Les pompiers sont rapidement arrivés sur place. L’incendie a été maitrisé aux alentours de 12 h 30 . Toutefois, les deux bâtiments ravagés par les flammes sont désormais inutilisables. On dénombre également deux blessés légers. Les personnes détenues dans le centre ont dû être transférées dans d’autres bâtiments du site. Plusieurs émeutiers ont été placés en garde à vue.

I