Seine-Saint-Denis : des soignants contaminés ont continué à travailler dans une maternité

VOLTAGE
Plusieurs membres du personnel sont venus travailler à la maternité après avoir été testé positif au
Crédit: AP-HP

25 février 2021 à 10h00 par Mikaël Livret

Malgré les recommandations des autorités de la santé, des soignants ont continué à travailler la semaine dernière après avoir attrapé la Covid-19.

Comment gérer le manque de personnel et cas de Covid à l’hôpital ? Le dilemme s’est présenté la semaine passée au centre hospitalier Robert Ballanger d’Aulnay-Sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Plusieurs membres du personnel sont venus travailler à la maternité après avoir été testé positif au virus.

« Tout s’est compliqué quand des sages-femmes ont attrapé la Covid-19. Il a été demandé à certaines, qui étaient asymptomatiques de venir pour faire tourner le service », indique dans le journal 20 Minutes un membre du service concerné. Il aura fallu plusieurs plaintes d’autres soignants pour qu’ils soient envoyés à l’isolement. Le service a été en partie fermé.

"Il peut y avoir des exceptions"

« En l’absence de tensions sur le personnel, le risque de maintenir des personnes asymptomatiques en place excède le bénéfice. Mais il peut y avoir des exceptions », explique dans le quotidien gratuit Franck Chauvin, président du HCSP.

Le Haut conseil de santé publique recommandait le 20 janvier dernier de placer à l’isolement pendant 10 jours tous les soignants testés positifs, comme le reste des Français, face à la circulation des variants. Avis suivi par le ministère de la Santé le 12 février, sans exception. Avant cette date, une tolérance était appliquée pour les personnels médicaux asymptomatiques.

I